Le château du Clos Lucé (Amboise, novembre 2021)

Samedi 13 novembre 2021, dans le cadre d’un week-end familiale en Indre et Loire, nous avons mis la visite du château du Clos Lucé au programme. La saison et la météo ne semblent pas idéales pour profiter pleinement du parc du château, mais nous voulons tous de même profiter du lieu et nous immerger dans l’univers de Léonard de Vinci.

Un peu d’histoire

Construit en briques roses et pierres de Tuffeau, le château du Clos Lucé est situé à 400m du château Royal d’Amboise. Son histoire débute en 1471, avec la construction du château du Cloux, sur d’ancienne fondations gallo-romaines, entouré de fortifications. En 1490, le château est acheté par Charles VII, pour devenir une résidence des Rois de France. Le compte d’Angoulême, qui deviendra le Roi François 1er, y sera élevé avec sa sœur, Marguerite de Navarre, par leur mère Louise de Savoie, régente de France.

A l’automne 1516, âgé de 64 ans, sur invitation du Roi François 1er, Léonard de Vinci s’installe au Château. Il vit dans ce château et travaille sur de nombreux projets pour le Roi. Léonard de Vinci s’éteint le 2 mai 1519, à l’âge de 67 ans, dans sa chambre, dans le château. A la fin du XVIè siècle, le château du Cloux prend le nom de Château du Clos Lucé.

Le château

Nous débutons la visite du château du Clos Lucé par l’ascension de la tour de guet, avant de suivre la galerie qui nous conduit dans la Chambre de Léonard de Vinci. En suivant l’itinéraire, nous poursuivons la visite par la chambre de Marguerite de Navarre, avant de redescendre au rez-de-chaussée, par un grand escalier. En rez-de-chaussée, nous visitons de nouvelles pièces toutes aussi intéressantes les unes que les autres, avec l’oratoire d’Anne de Bretagne, les ateliers de Léonard de Vinci, la salle du conseil et la cuisine. Toutes ces pièces présente des objets et des mises en scènes nous plongeant dans l’univers du géni qu’était Léonard de Vinci. Passé ces salles, nous finissons la visite au niveau inférieur, en traversant les salles des maquettes, qui présentent quarante machines réalisées d’après les dessins de Léonard.

En sortant du château, nous découvrons la terrasse renaissance, avec sa fontaine et ses plantations, qui nous offre une vue sur le potager et les jardins de Léonard, ainsi que sur le Château d’Amboise tout proche.

Le parc du Clos Lucé

Après avoir flâné sur la terrasse du château, nous descendons un escalier pour rejoindre le potager de Léonard avant de rejoindre les jardins de Léonard. Nous suivons les chemins bordés de plantations et faisant le tour de l’étang et ses ponts, dont le pont à deux niveaux. Nous poursuivons le parcours paysager dans le parc ou des inventions majeures du maître de Vinci sont mises en scène dans un écrin de nature. Malgré une météo maussade, nous profitons d’une promenade bucolique et ludique, à la découverte du génie civil et militaire, anatomie et science, architecture et peinture.

Plan du parc à l'entrée du Clos Lucé (Amboise, novembre 2021)

Les galeries de Léonard

Dans le parc, nous faisons une halte pour visiter les Galeries de Léonard de Vinci, avec un voyage initiatique et sensoriel dans l’univers de ce génie de la Renaissance. Au premier étage, nous cheminons dans l’exposition permanente mettant en valeur le génie du maître, avec les mathématiques et la géométrie, l’urbanisme, l’architecture civile, militaire et religieuse. Au rez-de-chaussée, nous traversons une grande salle avec un spectacle immersif, où nous découvrons les œuvres de l’artiste.

Petit aperçu d’Amboise

Après la visite du Château du Clos Lucé et son parc, nous disposons de peu de temps, avant notre soirée, pour découvrir le reste de la ville et surtout le château d’Amboise. Mais, l’envie d’en avoir un aperçu, nous amène jusqu’à l’entrée du château.

Cette demi-journée sur Amboise est insuffisante et la saison n’est peut-être pas l’idéal pour profiter au mieux du parc du Clos Lucé. Mais, c’est certains, nous reviendrons, pour sur un week-end complet, afin d’approfondir la découverte de cette belle ville et son patrimoine.

Pour aller plus loin…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.