La maison entre les rochers de Castel Meur, se reflétant dans la lagune (Plougrescant, septembre 2021)

Dimanche 19 septembre 2021, nous partons pour une journée balade en côte d’Armor, qui débute à Plougrescant. Au programme, nous avons prévu principalement de voir le gouffre et la maison entre les rocher.

Sans réelle indication, nous stationnons notre véhicule sur un parking donnant sur la plage de Pors-Hir, pour une petite halte. Nous découvrons la plage et la côte, en cheminant sur le sentier côtier, en direction de la Pointe du Château. Après quelques centaines de mètres parcourus, nous revenons par la route vers la voiture, pour prendre la direction du gouffre.

La lagune et la maison entre les rochers

Arrivés sur le parking du gouffre, nous en prenons la direction par un sentier balisé. Après 200 m., nous débouchons sur la digue, d’où nous découvrons la lagune et la maison entre les rochers. Le lieu est magnifique et nous attardons quelques instants, comme toutes personnes passant par là. Le grand étang forme un miroir d’eau dans lequel se reflète la maison encadrée de ses deux rochers. Nous attendons que les nuages s’estompent un peu et profiter d’une belle lumière pour immortaliser le lieu.

La lagune trouve son origine dans la formation de cordons de galets, par la houle, qui ont reliés deux ilots (Le Gouffre et Castel Meur), à la terre, durant près de 7000 ans. Au 19ème siècle, une digue a été aménagée, séparant la lagune en deux étangs et permettant de la franchir, tout en laissant passer l’eau.

Sur l’ancien îlot de Castel Meur se tient la célèbre maison entre les rochers, appelée aussi maison du gouffre ou maison de Castel Meur. Construite en 1861, elle appartient aux descendants du premier propriétaire. Elle constitue une curiosité incontournable du site et les photos de la maison ont fait le tour du monde.

Le site du gouffre de Plougrescant

Passé la lagune, nous prenons la direction du Gouffre, en cheminant sur un sentier situé à l’extrémité de la digue. Nous arrivons sur une formation rocheuses offrant de beau point de vue sur la côte. Un petit panneau nous indique l’emplacement du gouffre. Mais, aujourd’hui, la marée est basse et la mer plutôt calme, ne nous permettant pas de profiter de l’enfer du gouffre.

Le site du gouffre de Plougrescant s’étend sur 11 ha. Il est constitué de roches vieilles de plus 610 millions d’années, composée principalement de granite rose, avec des filons de dolérite. Le gouffre est formé d’une entaille de plusieurs mètres de profondeur, créée par l’érosion d’un filon de dolérite. Lors des tempêtes, la mer déchainée s’infiltre et de fracasse dans le gouffre dans un vacarme assourdissant. Ainsi, le spectacle offert par gouffre varie en fonction de la marée et de l’état de la mer.

Nous passons près d’une heure sur le site du gouffre, à profiter du paysage, avant de prendre la route. Notre prochaine étape est la réserve des 7 Iles, à Perros-Guirec.

Plougrescant est un lieu insolite et magique, constituant un point de passage incontournable des Côtes d’Armor, que nous vous recommandons. Malheureusement, nous avons zappé la chapelle Saint-Gonéry, avec son clocher pencher, qui est une curiosité à découvrir.

Pour aller plus loin…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.