Le châtelet avec sa façade médiévale

Récemment, une information circulait sur la réouverture du domaine du château d’Harcourt et son arboretum. Le château resté fermé, mais le domaine est accessible gratuitement jusque fin juin. Le 29 mai 2020, par un belle après-midi chaude et ensoleillée, nous prenons la route en direction d’Harcourt.

Le domaine du château d’Harcourt et son arboretum appartiennent au conseil départemental de l’Eure.

Dès l’entrée sur le domaine, nous découvrons, les premiers arbres, majestueux, notamment des Sequoia sempervirens. Durant plus de deux heures, nous cheminons dans les allées du domaines, découvrant les extérieurs du château et l’arboretum, ponctuée de pauses détentes sur les bancs du parc.

Le château

Le château d’Harcourt, datant du XIIème siècle, a subit plusieurs transformations au travers les siècles. Il a la particularité de présenté une façade médiévale et une façade classique.

A l’ouest le château présente son style médiéval, avec un châtelet, protégé par un fossé, donnant sur la basse court. Celle-ci est entourée des ruines de l’enceinte fortifiée, réalisée en silex, surmontant un profond fossé.

A l’est, le châtelet présente une façade classique datant du XVII ème siècle donnant sur une terrasse surmontant le parc de l’arboretum. Sur cette partiel le mur d’enceinte à complètement disparu et le fossé a été comblé.

L’arborétum

En 1802, Louis Gervais Delamarre fait l’acquisition du château et son domaine afin de réaliser de l’expérimentation forestière. En 1827, à son décès, il lègue le domaine à la société royale d’Agriculture, qui chargera en 1833, le botaniste François André Michaux de la création de l’arboretum. Cet arboretum, qui accueille des essences provenant des quatre coins du monde, est l’un des des plus anciens arboretum français.

Plus d’informations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *