Fuligule morillon et canards souchets - Aythya fuligula et Anas clypeata (Réserve de la Grande Noé, Val-de-Reuil, janvier 2022)

Avec une superficie de 65 ha, l’étang de la Grande Noë est l’est des 500 ha de plan d’eaux présent sur la boucle de la Seine de Poses. Il est un vestige d’anciennes carrières de graviers et sable alluvionnaire de la Seine. Le plan d’eau présente des îlots caillouteux, dont une boisé servant de refuge et site de nidifications à de nombreuses espèces d’oiseaux. Un chemin situé entre la route voisine et le plan d’eau donne accès à trois observatoires aménagés sur la rive. Ils permettent d’observer les nombreux oiseaux sédentaires, migrateurs et nidificateurs présents. Depuis 1972, 221 espèces ont été recensées dont 115 nicheuses certaines ou probables sur la réserve.

Cet article s’enrichira au fur et à mesure de nos passage sur la réserve.

Visite du 30 janvier 2022

Ayant découvert récemment la présence de cette réserve, nous nous y sommes rendu le 30 janvier 2022. Cette première balade était l’occasion de découvrir et nous familiariser avec cette réserve proche de chez nous, afin d’y revenir régulièrement.

Dans les trois postes d’observations, nous avons pu observer quelques espèces d’oiseaux. La plupart était située à l’opposé de l’étang et inactives, à l’approche de la fin de journée. L’éloignement des espèces et la baisse de la luminosité n’ont pas facilité les prises de vues.

Le site est idéal pour l’observation, mais ce qui nous met en rogne, c’est l’incivilité des gens, qui ne peuvent s’empêcher de jeter leurs déchets en pleine nature.

Pour aller plus loin…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.